Les pièges à éviter sur les réseaux sociaux

Si les médias sociaux peuvent être des outils puissants, ils peuvent aussi nuire à votre entreprise. Vous allez découvrir les écueils à éviter, comme par exemple :

  • publier du contenu ennuyeux à mourir,

  • poster du contenu en pilotage automatique,

  • trop vous disperser.




Bonjour, vous commencez à bien comprendre l'univers des médias sociaux ? Maintenant que vous êtes opérationnels, regardez cette vidéo pour découvrir les pièges susceptibles d'être contre-productifs voire de nuire à votre activité. Parmi ces erreurs, publier des messages publicitaires ennuyeux et répétitifs, ne poster que tous les trois mois, ou à l'inverse, poster bien trop souvent. Prêt à découvrir les pièges à éviter absolument ? Première règle des réseaux sociaux : tout ne tourne pas autour de vous. Les gens se connectent pour partager des nouvelles, des conseils et des vidéos amusantes, de chats par exemple. Ils n'ont pas envie d'écouter vos discours commerciaux, et les marques qui n'ont rien d'autre à dire ont tendance à lasser rapidement, et donc à être ignorées. Si vous êtes entrepreneur, n'oubliez pas que toute personne qui vous suit sur les réseaux sociaux s'intéresse déjà à vous. Inutile d'en faire trop... Contentez-vous de leur offrir une expérience plaisante et de conserver leur attention. Alors, si vous êtes le propriétaire de la boutique vintage dont nous parlions tout à l'heure, informez simplement vos abonnés de vos nouveaux articles, des prochains arrivages et de votre façon de travailler. Vous n'avez pas besoin de reproduire les pages de vos produits pour essayer de forcer les ventes. Les internautes ne veulent pas voir leurs flux envahis par des messages agressifs et à sens unique. Il veulent une relation à deux sens, ils veulent se sentir écoutés. Veillez à assurer un suivi en ligne des commentaires de votre réseau et à élaborer une stratégie de réponse. Soyez compréhensif, prévenant mais surtout cohérent. Donnez suite aux réclamations et donnez aux gens les informations qu'ils demandent. Un commentaire négatif n'est pas forcément une catastrophe. Au contraire, ce sera peut-être l'occasion de montrer à ce client et aux autres que vous avez vraiment à cœur de les aider. Erreur suivante : se disperser sur les réseaux sociaux. Il existe tellement de réseaux, que les occasions de parler à vos clients sont presque illimitées. Mais ces discussions prennent du temps, si vous ne faites pas attention, vous serez rapidement dépassé en essayant de gérer trop de sites en même temps. Concentrez-vous sur les plus importants, et occupez-vous des autres quand l'occasion s'y prête et que vous avez le temps. Avez-vous déjà consulté la page d'une marque ou d'un produit qui vous intéresse sur les réseaux sociaux et découvert qu'aucune actualité n'avait été postée depuis des mois ? Encore un piège à éviter. Les gens se demandent s'il s'y passe vraiment quelque chose voire si le gérant a mis la clé sous la porte. Les entreprises prospères, innovantes et intéressantes ont beaucoup à dire. Les société ennuyeuses et inertes communiquent beaucoup moins. À quelle catégorie préférez-vous appartenir ? Dernier point, il est indispensable de mesurer les conséquences de vos efforts sur votre activité. À l'aide des réseaux sociaux et des outils d'analyse d'audience disponibles, vous pourrez constater directement les retombées de votre présence sur les réseaux sociaux et sur vos résultats financiers, et découvrir lesquels ont le plus d'impact. Évitez que votre présence sur les réseaux sociaux ne se transforme en catastrophe, ce n'est pas bien compliqué. Restez-vous même, répondez aux commentaires, concentrez-vous sur les sites les plus pertinents, faites preuve de cohérence et mesurez vos résultats. En suivant ces quelques conseils, vos efforts seront couronnés de succès.